bonbons piment
Déjeuner&Diner

Bonbons piment: Beignets de l’île de la Réunion

En sandwich ou en apéro, il est impossible de venir à la Réunion sans avoir mangé les fameux “bonbons piment”. On les trouve au marché comme street food (= nourriture des rues), dans les cérémonies religieuses ou encore en apéritif. Une petite friture originellement végane et sans gluten.

Le bonbon piment, un héritage de l’Inde

Les bonbons piment sont des petits beignets que l’on a en commun avec d’autres îles comme Maurice nommé “Gato Piment” mais aussi dans les îles des Caraïbes plus particulièrement à Trinidad et Tobago plus connu sous le nom de Bara. Effectivement, la recette nous vient des travailleurs engagés indiens de la fin XIXème du siècle jusqu’au début du XXème qui ont remplacé les esclaves dans les colonies françaises, anglaises et hollandaises. Un beignet, donc, issu de l’Inde où il est appelé ” vadai” ou “vada” que l’on déguste avec du chutney de coco et du sambar .

Ce sont les pois cassés secs et jaunes (J’en ai acheté dans une épicerie indienne à Bordeaux) ou les haricots de lima plus communément appelé en créole des pois du cap qui sont au coeur de cette préparation. Vraiment en terme de goût, on ne remarque pas vraiment de différence. Je vous avais déjà parlé des haricots de lima lors de la recette du pois citrouille massalé. Ce sont des légumineuses qu’on trouve dans les épiceries indiens et/ou chinoises. Ces petits beignets vous rappelleront sûrement les falafels. Ceci dit, la forme des bonbons piment traditionnels ressemblent plus à des mimi-donuts avec un trou au milieu qui aide apparement à maintenir une friture uniforme.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi aimé celui-ci : Pois citrouille massalé

Avant de se lancer dans la recette, on regarde d’un peu plus près un des ingrédients phare de la cuisine indienne: la coriandre

La coriandre, une herbe aromatique à multi-usage
le coriandre, un ingrédient phare de la cuisine indienne

J’ai grandi en dégustant le coriandre sous différentes formes: fraîche bien entendu mais aussi en graines. Les graines de coriandre sont très utilisées dans la cuisine de la Réunion pour faire le fameux massalé. Elles ont un goût très différent des feuilles fraîches, plus aromatiques. En préparant cet article, j’ai aussi appris que les racines se mangeaient dans les préparations thaïlandaises. Comme quoi tout est bon dans le coriandre! On appelle aussi la coriandre fraîche le persil arabe ou de Chine! Bien entendu à ne pas confondre avec le persil plat! Mais, d’où vient cette herbe aromatique?

Les graines de coriandre, un goût différent que les feuilles ciselées
Les origines de la coriandre:

On ne sait pas vraiment d’où vient la coriandre même si tout laisse à penser qu’elle viendra du Proche Orient ou encore du Sud de l’Europe. Une plante qui a traversé l’histoire puisqu’on employait chez les Égyptiens, les Grecs ou encore les Romains. Pendant longtemps, elle fut un des ingrédients incontournables des philtres d’amour. Rien n’a été prouvé scientifiquement de ce côté. Il faut lui reconnaitre tout de mêmes bienfaits médicinaux!

Les bienfaits du coriandre :

On le sait, bien sûr, que la coriandre est présente dans la cuisine. Elle joue aussi un rôle médicinal tels que des effets anti-oxydants mais pas que c’est aussi la reine des plantes digestives à savoir qu’elle soulage les ballonnements ou encore le troubles gastriques. On lui attribue aussi des effets anti-fongiques et anti-bactériennes. Que ce soient les graines ou les feuilles, le choix de l’utiliser dans votre cuisine est vaste 🙂

Comment conserver sa coriandre ?

Pour de la coriandre fraîche, on prendra des feuilles bien vertes et sans tâche. On peut la consommer toute l’année. Placez-la dans le réfrigérateur avec la tige mouillée pour une conservation plus longue, ou encore dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Et devinez quoi? On peut aussi congeler les feuilles ciselées dans les petits bacs à glaçon, ou dans un sac prévu à cette effet. Cela vous évitera de jeter votre coriandre non-utilisé!

Maintenant que vous savez tout sur la coriandre ou presque, voilà la recette du bonbons piment de l’île de la Réunion!

On commence:

Ingrédients : (pour 50 bonbons piment environ)

Une fois passée, au mixeur une texture fine voire à la limite du crémeux
  • 400 gr de Pois du cap ou encore pois cassés. Laissez tremper la veille.
  • 1 cuillère à soupe de curcuma 
  • 2-3 piments oiseaux (pilés pour l’ajouter la  mixture – à doser en fonction des papilles de chacun)
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 2 c.c. de cumin
  • un paquet de coriandre fraîche finement ciselée
  • 1 paquet de cive finement ciselé
Mixture avec piments , sel, curcuma, cumin, coriandre et du cive

Préparation :

Bonbon piment avant friture avec de la cive
  1. Une fois les pois trempés, enlevez la pellicule pour avoir que la graine (Valable les haricots de Lima)
  2. Passez les graines au mixeur pour avoir une mixture fine (à la limite du crémeux pour que le beignet tienne au moment de la friture)
  3. Mélangez le reste des ingrédients avec la mixture avec du piment écrasé, du cumin, du sel, du coriandre et du cive si vous en avez
  4. Faites chauffer l’huile pour la friture du bonbon piment (bien chaude)
  5. Prenez un peu de mixture (l’équivalent d’une demi cuillère à soupe), faites une petite boule bien serrée. Aplatissez la boule et faire un petit trou au milieu avec votre auriculaire ou un pique en bois
  6. A l’aide d’une cuillère soupe, récupérez le beignet et, plongez dans l’huile
  7. Faites cuire les deux faces pendant 2-3 min. Retournez-les avec une fourchette. Faites attention de ne pas les laisser brûler!
  8. Une fois cuit, disposez-les dans une assiette avec un papier absorbant pour enlever l’huile
  9. Recommencez l’opération jusqu’à la fin de la mixture
  10. C’est prêt! Il ne reste plus qu’à déguster avec du pain, avec une salade ou nature !  
Les bonbons piments dans une huile bien chaude

NB: Vous pouvez rajouter une moitié de banane mûre si la mixture ne tient pas bien. 

En sandwich avec de la salade et du achard

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à aimer et partager cet article : bonbons piment, beignets de l’île de la Réunion

Photo crédits. : Photo par Tomasz Olszewski on Unsplash, Photo by SwapnIl Dwivedi on Unsplash

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *