Cake salé vegan
Déjeuner&Diner

Faire un cake salé vegan

Vous l’avez demandé, vous allez l’avoir! Voilà la recette du cake salé vegan ! Une petite recette sympa à faire pour un apéritif ou encore en entrée avec un salade! On peut en faire une infinité de déclinaison de saveurs comme les tomates séchées, romarin, tofu fumé… A vous devoir ce que vous avez envie de manger.

Dans cette recette, j’ai fait un mélange de la farine de pois-chiche avec de la farine de blé. Ce cake n’est, donc, pas sans gluten! Ceci dit, je trouve que c’est une belle combinaison. Mais, vous me direz ce que vous en pensez!

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :Le Cake au citron végan

Aujourd’hui, je vais m’intéresser un ingrédient que j’utilise beaucoup dans ma cuisine et dont j’ai le choix de rajouter dans ce cake: le THYM. C’est l’herbe aromatique de base dans la cuisine de la Réunion et, pourquoi pas ne pas essayer dans un cake!

Le Thym, une herbe aromatique incontournable

Originaire du bassin méditerranéen ou encore d’Asie Centrale, le Thym aime les sols rocailleux et les climats ensoleillés où elle est, aussi, nommée “farigoule“en provençale. De la famille des lamiacées comme le basilic, cette plante est connue pour ses petites feuilles si parfumées surtout dans la cuisine. On peut la consommer sous diverses formes en infusion, comme huile essentielles sirops ou encore pommade. C’est aussi l’herbe aromatique star de la cuisine du Sud de la France. Mais, avant d’entrer dans les détails, un peu d’histoire…

Le thym en tisane, avez-vous essayé ?
L’utilisation du Thym dans l’histoire

L’emploi du thym remonte sans doute à l’Antiquité. En Égypte, on s’en servait dans le processus de momification. Selon la mythologique grecque, le thym serait issu des larmes d’Hélène au cours de la guerre de Troie. Dans la mythologie romaine, il est le symbole du COURAGE. Et, les Romains en faisaient brûlé dans leur maison tel de l’encens. Toutefois, ce n’est qu‘au Moyen-Âge qu’on lui attribue des propriétés médicinales. Le thym était porté sur soi pour se prémunir d’éventuelles maladies. Il est même répertorié dans les traités de médecines au XVIème siècle. Qu’en est-il vraiment ?

Les vertus du Thym:

Le thym comporte de nombreuses vertus pour la santé. On peut l’utiliser pour aider lors des problèmes respiratoires (toux, rhume des foins. asthme, ou encore des bronchites). De plus, il conserve d’autres propriétés notamment antiseptiques, antifongiques, et antivirales (très efficace contre les mauvaises haleines ou encore les aphtes!). Et pour finir, la consommation de thym peut aider pour la digestion (ballonnements, flatulences…) Il contient aussi de la vitamine C et la vitamine K, qui participe notamment la formation des os.

Et devinez quoi? Vous ne seriez pas surpris si je vous dis que c’est que cette petite plante est aussi anti-oxydante! Malheureusement, la consommation minime de cette plante ne permet pas d’avoir vraiment des effets sur le corps humain.

Toutefois, il existe des contre-indications pour les personnes qui prennent un traitement anti-coagulant alors que sous forme d’huile essentielle, elle est à proscrire pour les femmes enceintes.

Les variétés de Thym
Le thym commun ou encore le Thymus Vulgaris

On décompte, environ, 300 variétés de thym. Oui vous avez bien lu! Les saveurs dépendent de leur variété. On trouve plus fréquemment: le thym commun ou encore nommé thymus vulgaris. Il est vert et très parfumé. C’est l’un des meilleurs. Il est l’un des ingrédients phare dans de nombreux préparations tel que le bouquet garni.

Le thym sauvage est, lui aussi, très parfumé alors que le thym citron est plus subtil et rappelle bien évident le citron qu’on utilise dans les desserts (salade de fruits, tartes).

Comment conserver le Thym ?

Pour la cueillette, le thym se ramasse le matin pour avoir une teneur maximale en huile essentielle. La saison se tient entre du mois de juin à septembre. On est en plein dedans! On conserve de le thym de différentes manières :

  • au frigo :lorsqu’il est frais, il tiendra une semaine dans un sac en plastique troué ou dans un verre d’eau
  • dans le congélateur : on peut séparer les branches dans des petits sacs et les congeler. On peut les dans les plats encore congeler
  • en les faisant sécher : une fois séché, le thym gagne en saveur. On peut les faire sécher à l’air libre, dans un déshydrateur ou encore dans un four (50 °C maximum avec la porte entre ouverte) et les garder dans un boîte hermétique au sec et au frais
Comment déguster le Thym ?

Dans la cuisine, le thym frais est très apprécié avec les légumes. Le goût est bien prononcé et il donnera une note provençale (et une touche ensoleillée ) aux préparations et aux marinades! Séché, il se marie super bien avec de l’ail ou des olives.

Quelles sont vos plats préférés avec le thym ?

Vous savez tout sur le thym ou presque! Voici la recette de cake salé vegan

Ingrédients :

  • 100 gr de farine de pois chiche
  • 150 gr de farine
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 150 gr de yaourt de soja
  • 6 cl d’huile
  • 1 bonne pincée de thym
  • 70 gr de tofu firme nature coupé en cube
  • 150 gr d’olives dénoyautées et coupés
  • du sel
  • 15 cl de boisson de soja
Cake salé vegan avec des olives prêt pour le four!!!

Préparation:

  1. Préchauffez le four 180 degrés et graissez le moule (environ 26 cm) avec un peu d’huile
  2. Dans un bol, combinez la farine de pois chiche et la farine de blé
  3. Ajoutez la levure, le thym et bien mélangez
  4. Mettez le yaourt et versez la boisson de soja
  5. Salez la préparation et goûtez-la pour savoir si elle est bien assaisonnée
  6. Incorporez les olives et le tofu coupés en cubes
  7. Versez votre préparation dans le moule préalable graissée
  8. Enfournez pendant 30 à 35 minutes
  9. Une fois cuit, sortez du four et laissez refroidir. Bon appétit!

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à aimer et partager cette recette du cake salé vegan

Crédits : Photo by Olena Sergienko ,  Alejandro Piñero Amerio on Unsplash

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • Mylène

    Ça fait beaucoup de variétés !
    Merci pour cet article avec une recette facile à faire !
    J’apprécie vraiment de découvrir la partie historique et le petit plus qui fait toujours plaisirs, les vertus en plus !
    À bientôt !

    • Audrey Virassamynaick

      Merci Mylène de tes encouragements! Toujours intéssant de voir comment un aliment a évolué dans l’histoire. :)A bientôt! A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *