Guide

“Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions”

La nouvelle année a commencé, et j’ai décidé de participer à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. Beaucoup d’entre vous vont tenter de prendre de nouvelles habitudes pour atteindre des objectifs et vous rendre un peu plus meilleur que le jour d’avant. La liste des résolutions est longue: perdre du poids, arrêter la cigarette… ou peut-être même devenir végétarien ou végane. On me demande souvent quelle est ma meilleur astuce pour rester végane? Et ma réponse a toujours été: mon environnement.

Créer des habitudes grâce à son environnement

Que ce soit dans le véganisme ou dans d’autres domaines de la vie, il faut savoir s’entourer. C’est la clef qui m’a permis de rester végétarienne et végane pendant plus de 15 ans maintenant. Je m’explique. S’entourer ne veut pas dire avoir sa famille, ses amis en phase avec ses choix. Mais, avoir ou créer un environnement de gens ( qui seront peut-être des amis par la suite) qui partagent la même expérience, ou qui ont le même objectif ou encore qui ont vécu la même expérience. Cela permet de surmonter les doutes, les peurs, et de répondre aux diverses interrogations et surtout de rassurer.

Il n’a jamais été aussi facile à l’heure d’internet de se créer un entourage en adéquation avec ses valeurs. Il existe une multitudes de forums, de groupes sur les réseaux sociaux avec qui on peut partager les mêmes centres intérêts. Ceci dit, bâtir un environnement peut se faire aussi par le biais des livres/blogs que l’on lit, des films que l’on voit, des podcasts que l’on écoute, des expositions que l’on choisit de voir.

Toutes ces petites choses m’ont permis de ne pas flancher dans mon végétarisme/véganisme alors que le monde extérieur se pose toujours la question de savoir si l’humain est carnivore ou herbivore afin de savoir si le végétalisme est une alimentation acceptable pour être en bonne santé. Grâce à mon environnement, j’ai pu pleinement vivre mon véganisme. Quand l’auto-discipline lâche, l’environnement que l’on crée soutient les valeurs dans lesquelles nous souhaitons vivre.

La portée de l’environnement sur l’individu

Je me souviendrais toujours du livre d’Eugène Ionesco“les Rhinocéros” que mon prof de Français m’avait fait lire. Eugène Ionesco avait pour habitude d’utiliser l’absurde pour décrire le genre humain. En résumé, dans cette pièce de théâtre, il y a une épidémie imaginaire qui touche l’humanité et transforme tous les humains en rhinocéros. Le personnage principal, Bérenger, est torturé mentalement. Il ne sait pas s’il doit rester humain ou rhinocéros afin de suivre les autres. Il fera le choix de rester humain à la fin. Mais, ce qui est intéressant dans la plume de Ionesco, c’est 99,99 %  des humains ont fait le choix de devenir rhinocéros. La littérature retranscrit quelque part l’influence du groupe sur les individus et tout ça par mimétisme.

Depuis tout petits, nous apprenons beaucoup de choses (par exemple marcher, se laver les dents…) beaucoup d’habitudes par mimétisme de nos parents, de nos proches tout comme les animaux d’ailleurs. Mais, cela va plus loin car ces habitudes inculquées définiront qui l’on est et qui l’on deviendra. C’est le principe de la “reproduction sociale” décrite par Pierre Bourdieu, sociologue français dans ” Les Héritiers” à savoir beaucoup enfants exerceront le même métier que leur parents.

Toutefois, on peut faire le choix de sortir, à tout moment, de ces groupes. Le véganisme en est la preuve vivante! Cependant, il est quand même faciliter par la création d’un autre clan en opposition aux sociétés carnistes.

Conclusion:

Dans cet article, je vous ai fait part de ma meilleure astuce pour appliquer mes résolutions de l’année. Cette astuce est valable pour le véganisme comme pour d’autres habitudes.

Il est vrai que d’autres paramètres sont à prendre en compte comme l’envie, l’inspiration ou encore l’auto-discipline.

Mais nous sommes humains avec nos défauts et parfois, quand le doute s’installe dans l’esprit, et que la frustration prend le dessus, c’est là où l’environnement intervient pour rappeler, consolider et soutenir les habitudes qui nous définissent.

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • Mylène

    Bonjour Audrey,

    Effectivement avoir la capacité de sortir de son groupe est importante. Ma soeur, végétarienne depuis plusieurs années maintenant, a dû s’entourer de personnes qui comme elle, avaient des convictions et qui l’encourageaient à ne pas céder à la bande de carnivores intolérants qui l’entouraient (j’en faisait partie… ).
    Des personnes qui lui expliquaient que oui elle pouvait choisir et non elle n’était pas obligée de manger de viande si elle ne voulait pas.
    Choisir son entourage est important, surtout quand on sort des habitudes d’une famille. Cela permet de se sentir soutenu.
    J’ai découvert plus tard, moi aussi l’importance de savoir s’entourer de personnes qui avaient les mêmes envies (surtout dans l’entrepreunariat) et pour l’arrêt de la cigarette que je suis en train de faire actuellement, il est important que je m’entoure de non-fumeurs.
    Merci pour cet excellent article, il est très agréable à lire!

    • Audrey Virassamynaick

      Bonjour Mylène,

      Merci de ton commentaire toujours très agréable. C’est toujours très plaisant de te lire.

      J’ai préféré le mot ” environnement” à “entourage” car je n’ai pas toujours eu des amis vegan/végétarien. Mais j’ai trouvé du réconfort dans les films, les livres et, cela m’aidait à ne pas succomber à la pression sociétale carniste. Parfois, on ne peut pas s’entourer de personnes ou X ou Y raison(bien qu’internet aujourd’hui facilite grandement la donne), mais on peut trouver des écrits ou autre qui peuvent nous aider/ nous inspirer à surmonter ou maintenir le cap vers à quoi l’on tend.

      Ce n’est jamais facile de changer ses habitudes mais trouver le bon soutien est important. J’espère que tu pourras arrêter avec de l’auto-discipline et bon entourage, ça devrait le faire.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *