Voyage vegan à Marrakech
Voyages

Voyage vegan à Marrakech au Maroc

Pour le dernier voyage de l’année en tant que vegan, j’ai choisi: le Maroc et de découvrir, plus précisément, Marrakech comme destination.

Marrakech évoque souvent les charmeurs de serpents, les tours sur le dos des chameaux ou encore la fameuse photo avec le singe sur la place Jemaa el-Fna (=la places des trépassés). Des clichés souvent vrais qui s’éloignent clairement du mode de vie végane.

Mais, Marrakech c’est aussi Yves Saint-Laurent et sa maison au bleu majorelle, le festival de cinéma qui au fur à mesure des années prend sa place sur la scène internationale, les hammans et aussi les souks. Une ville culturelle, architecturale qui mérite qu’on l’explore.

On ne va pas se mentir Marrakech est une ville, avant tout, touristique avec un flux de 2.6 millions en 2017. Desservie par de nombreuses compagnies low-cost, il faut compter 2 heures à 2h30 au départ de Bordeaux pour rejoindre les 22 degrés de l’hiver de cette ville du Maghreb en plein mois de décembre. Alors, pourquoi en tant que vegan se priver d’une telle destination où la vitamine D bat son plein ?

Je dois bien l’avouer, je ne savais pas à quoi m’attendre à Marrakech en terme de nourriture. Je sais que le couscous végétarien, en France, baigne souvent dans un bouillon de viande. Alors, manger végétalien là-bas me paraissait assez compliqué. Je n’étais pas d’humeur à subir des frustrations gustatives pendant ce court séjour de trois nuits et quatre jours.

Et, à mon grand étonnement, beaucoup d’endroits proposent des plats végétaliens à des prix plus qu’abordables. Je n’irai pas jusqu’à dire que Marrakech est vegan- friendly, mais pour être honnête, avec un peu d’organisation, on peut bien manger végétalien.

Je vous propose, dans cet article, une sélection d’endroits à explorer pendant un voyage en tant que vegan à Marrakech au Maroc.

Informations pratiques :

En hiver, il n’y a de décalage horaire avec la France métropolitaine. Concernant les visas touristiques, un tampon sera apposé à l’aéroport indiquant la date d’arrivée pour les ressortissants français qui seront autorisés à rester 90 jours maximum.

On peut noter aussi le coût de la vie est relativement faible comparé à l’Europe. Il faut savoir qu’1€ = 10,7 dirham (environ en fonction du cours). Et, le salaire moyen avoisine à peu près 310€.

Où Loger ?

Marrakech, étant une ville touristique, offre de nombreuses façons de se loger que ce soit les grands hotels ou les petits, Riads… Il y a en a pour tout budget.

Bien entendu, j’ai utilisé Airbnb pour choisir mon logement. Et, je voulais absolument expérimenter le Riad. Qu’est qu’un “Riad“? Un Riad est une maison d’architecture traditionnelle qu’on trouve dans les centres-villes du Maroc dits “médinas

Miraculeusement, je suis tombée sur un Riad authentique nommé “Les Inséparables” et végétalien-friendly qui se situe environ 15-20 minutes à pied de la médina et des souks.

Les petits-déjeuners ont été copieux avec des fruits, jus d’oranges pressés, galettes marocaines végétaliennes. Julien, le propriétaire du Riad et son équipe, proposent aussi des alternatives sans-gluten à la demande.

Petit-déjeuner végétalien au Riad” les Inséparables”

J’ai aussi pu, pendant deux nuits, diner au Riad. En effet, Julien propose des plats marocains allégés et, dans mon cas, je lui ai fait part de mon végétalisme. La nourriture y est bonne. Le diner s’est deroulé en toute intimité avec une lumière tamisée au bord de la piscine.

Tajine végétalien au Riad ” Les Inséparables”

Le séjour a pris place dans la bonne humeur. Les chambres sont nettoyées chaque jour. L’équipe est souriante, respectueuse et surtout aidante pour dénicher les bonnes adresses dans Marrakech.

Où manger ?

Après avoir mangé deux nuits au Riad, le midi j’ai pu manger végétalien dans la médina.

  • Henna Café Art :

Le Henna Art Café est très proche de la place de Jemaa el-Fna (2-3 min) . Il fait office de restaurant et, on peut aussi se faire mettre du Henné. De nombreuses options végétaliennes sont au menu. J’ai mangé un couscous végétalien qui était gourmand et copieux malgré le temps d’attente. Les prix sont relativement abordables pour un petit budget.

Couscous végétalien au Henné Art café

Il n’y a qu’un seul dessert végétalien à la carte, Et, s’il vous reste encore de la place dans votre estomac, je ne peux que vous le recommander! La quantité servie vous permettra de le partager à deux. D’ailleurs, je vais m’en inspirer pour une prochaine recette!

Dessert végétalien : Citrouille cuit au sucre et à la cannelle

Le café fait aussi du Henné de manière éthique et responsable. Les prix sont supérieurs à ce qui peut être proposé sur la place. On y propose de nombreux modèles. On ne marchandera pas dans ce lieu, et il faut le garder entre 6-8 heures sur la main.

Henné posé par le Henné Art Café
  • le Nomad

Ce restaurant ” Le Nomad ” a été mon coup de coeur gustatif du séjour. On y mange bien voire même très bien pour pas trop cher comparé aux prix en Europe. Le personnel est accueillant et avenant. Et, le restaurant est situé dans les souks. Assez surprenant car on ne s’attend pas de trouver un tel endroit! En terrasse, j’y ai mangé un délicieux rôti de chou-fleur avec des épices marocaines avec sa purée à la cardamome ( Pour ceux qui lisent mon blog, vous savez que j’utilise pas mal!!!) Il est excellent. Il y avait aussi le coucous végétalien. En dessert, il y avait des sorbets végétaliens qui étaient raffinés en goût.

Déjeuner au Nomad avec chou-fleur rôti et Couscous végétalien dans le souk de Marrakech
  • Autres endroits:

Sur la place Jemaa el-fnaa, il existe des cafés notamment le café de France. La consommation n’y est pas très cher (40 dirham) pour deux thés à la menthe. La vue panoramique de la place en vaut la chandelle.

J’ai été aussi prendre un thé à la Mamounia, un palace de luxe. Le lieu est magnifique et le service parfait. Ceci dit, un bémol car j’ai été surprise que le thé soit servi avec des choux à la française. Je m’attendais à quelque chose de plus local…J’ai commandé un plat de fruits pour 160 dirhams (soit 16€) et j’avoue que je n’ai pas été transcendée.

Thé à la Mamounia avec son plat de fruit et ses choux non-végétaliens à Marrakech

Bien que manger ne fait pas tout dans un voyage vegan, il faut, aussi, explorer la ville de Marrakech qui regorge de nombreuses choses artisanales du Maroc.

Que voir ? Que faire ?

Marrakech est une ville qui grouille, et qui grouille de partout. Rien de mieux que d’explorer les souks et s’y perdre…

  • les “Souks

C’est le lieu de commerce et de tourisme à Marrakech. Les “Souks” désignent les marchés orientaux traditionnels. On y trouve de tout des noix, des lampes, des tuniques, des tapis… Ils sont un peu comme des labyrinthes, on a tendance à vite se perdre. Quand on achète, il faut négocier. Nos allures d’occidentaux font multiplier le prix par 10. Si vous estimez que c’est trop chère, n’hésitez pas à partir, les marchands vous rattraperont. Et, là il faudrait faire baisser le prix.

Échoppe de lampes dans le souk de Marrakech

Peut-on y trouver des choses véganes? Oui des sacs en rafia, des tuniques… En ce qui concerne les babouches, l’affaire se corse. J’ai pu demandé à un artisan d’enlever le cuir pour le remplacer par le Skaï, un simili de cuir, le modèle était lui-même en rafia.

Babouches en Skaï et Rafia

Ce qu’on peut acheter de vraiment intéressant ce sont les huiles et notamment l’huile d’Argan.

  • Les huiles à Marrakech:

L’huile d’Argan est sûrement un produit phare de Marrakech et sur la scène internationale. On la trouve à tous les coins de rue, partout dans les souks. Mais, comment savoir si l’huile d’Argan vendue est une huile pure?

Le Riad dans lequel j’ai logé m’a recommandée “ L’Herboriste la Sagesse ” situé à l’entrée d’une des portes du souk.

L’entrée de l‘herboriste la sagesse

Dans cette échoppe, on prend le temps d’expliquer les produits naturelles comme l’huile de rose, les cristaux d’eucalyptus, et encore l’huile d’argan.

Produits et huiles entreposés dans l’herboriste la sagesse

L’huile Argan provient de l’arganier. Deux critères permettent d’évaluer sa pureté pour utilisation cosmétique:

  • Elle est indolore
  • Il s’agit d’une huile sèche. Lorsqu’on l’applique sur la peau, elle pénètre rapidement sans laisser de traces grasses.

L’huile d’Argan non-pure peut être utilisée en cuisine (elle aura une odeur de noisette ) ou pour les massage.

Conclusion :

Le séjour a été court mais on ressent aussi un réel dépaysement. Faire un voyage vegan demande de l’organisation et bizarrement, il n’a pas été très contraignant pour une ville du Maroc comme Marrakech.

Dans cet article, je n’ai pas abordé la question de la condition animale bien qu’on peut noter la présence de chats un peu partout dans la ville. Il n’est pas impossible de voir de la nourriture posée un peu partout pour satisfaire ces petits félins.

Pourtant, d’autres animaux ne bénéficient pas du même traitement. Entre les ânes surchargés, les colliers autour des cous des singes, les chauve- souris desséchées et les tortues entassées… On ne saurait pas par quoi commencer car tout n’est pas rose à Marrakech.

Mais, comment pourrais-je juger ces gens-là qui, dans la précarité et dans la pauvreté, essaient de vivre voire pour la plupart de survivre?

Il serait, alors, déplacé de venir faire un tourisme moralisateur. J’ai fait, aussi, le choix de ne pas boycotter ce type de destination pour montrer qu’en tant que végane on peux voyager partout, sans entraver ses principes à savoir ne pas exploiter les animaux de quelque manière que ce soit.

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *